MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

La CÔTE D'IVOIRE à l'UNESCO

Mémoire du monde

« Mémoire du monde » est un programme créé en 1992, sous l'égide de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), visant à sensibiliser la communauté internationale à la richesse du patrimoine documentaire, à la nécessité d’assurer sa conservation pour les générations futures et à le rendre accessible à un large public.

Le patrimoine documentaire déposé dans les bibliothèques et les archives représente un volet essentiel de la mémoire collective ; il reflète la diversité des langues, des peuples et des cultures. Mais cette mémoire est fragile et une partie de ce patrimoine disparaît régulièrement par accident ou vieillissement des supports.

Reconnaissant qu'une action urgente est requise pour lutter contre la disparition de vastes parties de la mémoire documentaire mondiale, l'UNESCO a lancé le programme « Mémoire du monde » destiné à sauvegarder et à promouvoir ce patrimoine, « afin d'éviter l'amnésie collective et de promouvoir la conservation des collections d'archives et de bibliothèque partout dans le monde et d'en assurer la plus large diffusion ».

L'idée qui a prévalu lors de la mise en œuvre du programme « Mémoire du monde » est l'affirmation solennelle que le patrimoine documentaire du monde appartient à tous et qu'il est nécessaire de favoriser sa préservation et son accessibilité. Il convient, dans un premier temps, d'identifier les éléments documentaires d'intérêt universel, de sensibiliser à l'importance de ce patrimoine, puis d'en faciliter la conservation et l'accès pour le bénéfice des populations humaines actuelles et futures. Les moyens mis en œuvre par l'Unesco pour y parvenir sont divers : ils vont de l'aide-conseil pour la conservation des collections aux encouragements à la numérisation et à la publication.

Quatre objectifs ont été définis :

  • assurer la préservation du patrimoine documentaire d’intérêt universel et encourager celui d’intérêt national et régional ;
  • le rendre accessible au plus grand nombre, en faisant appel aux technologies les plus appropriées ;
  • faire prendre davantage conscience aux États membres de l'Unesco de leur patrimoine documentaire et, en particulier, de ceux de ses aspects qui ont un intérêt du point de vue de la mémoire collective mondiale ;
  • élaborer des produits dérivés basés sur ce patrimoine documentaire et à les distribuer à l'échelle internationale, tout en veillant à ce que les originaux bénéficient des meilleures conditions possibles de conservation et de sécurité.

Un comité consultatif international (CCI), dont les membres sont désignés par le directeur général de l’Unesco, guide la conception et la mise en œuvre du programme dans son ensemble et formule des recommandations concernant  la mobilisation des fonds, l’attribution des crédits et l’octroi du label « Mémoire du Monde » aux projets retenus. La promotion des collections documentaires sélectionnées est assurée, entre autres, par la publication du registre « Mémoire du monde ». C’est un Programme mondial, une initiative visant à sensibiliser le public à la nécessité urgente de préserver le patrimoine documentaire (analogique et numérique). C’est un Programme phare de l’UNESCO pour l’accès aux informations par les moyens technologiques.

Télécharger la liste des membres du Bureau MEMOIRE DU MONDE ici le Bureau CNI-MEMO

Les 5 grands programmes

 

  • Education (ED)
  • Sciences Exactes et Naturelles (SC)
  • Sciences Humaines et Sociales (SHS)
  • Culture (CLT)
  • Communication et Information (CI)

Le mot du Secrétaire Général

photo du SG

Les temps changent et les mentalités doivent aussi évoluer. Il est de plus en plus question de confier plus de responsabilités aux jeunes afin de faire leurs preuves. Dans cette optique, une équipe jeune est mise en place depuis le 17 juillet 2017, à la tête de la commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO, non pas pour abolir l’immense travail abattu par les pionniers et devanciers, mais pour insuffler à ladite commission un air de jouvence et de renouveau afin de lui éviter de dormir sur ses lauriers.  Lire la suite...

Compteur des visiteurs

27808
Aujourd'huiAujourd'hui113
HierHier137
Cette semaineCette semaine113
Ce moisCe mois3689

Le Magazine de la Commission

magazine2